Le thé pu'er : Quand les marques passent au green

Faire repousser des arbres à thé sur des Flancs de montagne épuisés, et en extraire les Feuilles pour une ligne de cosmétiques écoresponsable aux vertus « belle peau » : c'est le pari de cette aventure sino-Française.

les thés pu'er

Nature forte

Faire repousser des arbres à thé sur des Flancs de montagne épuisés, et en extraire les Feuilles pour une ligne de cosmétiques écoresponsable aux vertus « belle peau » : c'est le pari de cette aventure sino-Française.

De toute beau-thé

les thés pu'er sont si recherchés qu'ils alimentent une bulle spéculative depuis le début des années 2000. « ils vieillissent comme du bon vin, en prenant des saveurs différentes en fonction du terroir et du processus de fermentation, explique olivier schneider, un chercheur qui sillonne le Yunnan et l'asie du sud-est pour comprendre ce marché très complexe. toutes les feuilles viennent du Yunnan, une zone grande comme les deux tiers de la France, avec des conditions climatiques très différentes du nord au sud. cette matière première a été acheminée depuis le début du XXe siècle à Hong Kong et taïwan, pour être stockée et fermentée. l'action des micro-organismes, différents aujourd'hui de ceux d'il y a cinquante ans, lui donne sa couleur (plus ou moins brune) et son goût. l'envol des prix a alimenté la spéculation sur les lieux de production : dans certains villages, une galette de thé qui coûtait quelques centaines d'euros il y a quelques années peut en valoir plusieurs centaines de milliers aujourd'hui. sans que cela ait de lien avec la qualité du thé. » d'où l'importance d'une traçabilité irréprochable. la forêt de thé du Yunnan, en chine. une galette de thé pu'er. stockage et fermentation du précieux thé chinois. une traçabilité rigoureuse et des gestes ancestraux.

Des montagnes vert sombre, surgissant de la brume

comme dans une peinture chinoise du maître Shitao. Et, sous cette brume, retenant de ses branches l'humidité, une forêt tropicale abritant les arbres centenaires, voire millénaires, dont on fait le thé pu'er. C'est dans ce paysage des confins du Yunnan qu'a germé l'idée de créer Cha Ling, « l'esprit du thé » en chinois. Une marque de cosmétiques de luxe écoresponsable avec, comme matière première, le thé pu'er aux vertus antioxydantes reconnues. Un positionnement audacieux dans l'univers du luxe où, comme le note Alexandra Jubé, du bureau de tendances Nelly Rodi : « Les marques évitent de communiquer sur leurs initiatives écoresponsables car cela pourrait donner l'impression de donner des leçons. Ce qui ne fait pas rêver. » Cha Ling s'affiche comme une « maison de luxe sino-française, humainement et écologiquement responsable, qui n'est pas née d'une analyse de marché », explique Laurent Boillot, le président de Guerlain qui a porté ce projet pendant trois ans. La marque vient d'ailleurs d'ouvrir une boutique à Paris, au Bon Marché, et à Hong Kong. Le fruit de rencontres et d'une volonté partagée de préserver les trésors d'une nature en danger : les forêts de théiers du Yunnan, poumon (encore) vert de la Chine et superbe réserve de biodiversité.

La protection des « jardins de thé »

la protection des « jardins de thé »Tout a commencé par une fleur. Lorsque Laurent Boillot se rend au fin fond de la Chine pour découvrir l'orchidée bleue Vanda coerulea, à la base de la gamme de soins Orchidée Impériale, il n'imagine pas qu'il va faire une de ces rencontres qui vous transforment. L'homme qui l'accueille, un biologiste allemand, a dirigé pendant vingt ans en Asie du Sud-Est des programmes de reforestation pour le compte de l'Onu et de la Communauté européenne avant de s'installer dans les forêts de Xishuangbanna.

Charismatique, érudit, Josef Margraf a mis au point le concept de « rainforestation farming » : préserver l'écosystème des forêts tout en les exploitant avec parcimonie, en cultivant par exemple les fameuses orchidées ou les arbres à thé. Son rêve : faire repousser des arbres sur les pans de montagne mis à nu par les cultures intensives d'hévéas, de bananes et de thé en terrasse. Des buissons à hauteur d'hommes, cultivés à coup de pesticides et d'engrais, à ne pas confondre avec les arbres à thé, regroupés sous le nom de Camellia sinensis, qui s'élèvent, eux, à hauteur de 3 à 5 mètres, sous la frondaison des autres arbres.

Cultivés et vénérés par l'ethnie locale des Bulang, certains arbres ont plus de 3 000 ans. Aux côtés de Josef Margraf, Minguo Li, une jeune journaliste chinoise venue l'interviewer et jamais repartie. Mariés, ils ont fondé en 2004 le centre Tian Zi pour la recherche en biodiversité et le développement. Sur 400 hectares, confiés par les autorités chinoises, ils ont planté les essences natives de la région, des châtai-gniers, des bambous géants, des lianes, avec l'espoir que la forêt étagée reprenne ses droits. « Après un demi-siècle de maltraitance, elle avait disparu.

Aujourd'hui, certains arbres atteignent 5 ou 6 mètres de hauteur, les animaux reviennent, raconte Minguo, avec le sourire. Ce n'est peut-être pas moi, mais nos filles, de 10 et 14 ans, qui verront la forêt revivre dans plus de trente ans. » Minguo Margraf, 45 ans, est désormais seule à la tête du centre Tian Zi. Josef est décédé subitement, en 2010. Laurent Boillot, qui avait eu un coup de coeur pour cet endroit fascinant et ces forêts, berceau des thés de l'humanité, la retrouve en 2011, désemparée : « Minguo est une femme très forte, très engagée, décidée à poursuivre le travail de Josef, mais elle n'avait ni son expertise ni les ressources pour le faire. Je lui ai promis que je l'aiderais à poursuivre le rêve de Josef. » Le 12 décembre 2012, pendant les trois heures de route qui séparent le Mékong de la réserve, leur vient l'idée de Cha Ling, une ligne de soins cosmétiques qui intégrerait les principes actifs anti-âge et antioxydants, puissants extraits des feuilles d'arbre à thé pu'er.

Des thés pu’er antioxydants

Des études préliminaires sur les thés pu'er, pilier de la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de cinq mille ans, confirment leur richesse hors norme en polyphénols. La vénérable maison Guerlain sert ainsi d'incubateur à la start-up de six personnes, qui s'installe sous son aile, dans ses bureaux de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). « Pendant deux ans, la division recherche et développement a testé trente-cinq thés pu'er de huit terroirs différents pour définir lesquels seraient les plus concentrés en polyphénols », raconte élodie Sebag, directrice générale de Cha Ling.

Un test de référence mondial (Orac) montre que les extraits de thé pu'er sélectionnés présentent une activité antioxydante jusqu'à 56 % plus importante qu'un simple thé vert du Yunnan. « Les premières pousses du printemps sont les plus concentrées. Des molécules différentes mais tout aussi intéressantes car complémentaires se développent dans le thé traditionnellement compressé en galettes, qu'on laisse fermenter », continue-t-elle. Deux parcelles cultivées par des familles bulangs sont sélectionnées : l'une à Guangang – dont le nom signifie « surplombant la rizière » – pour ses feuilles fraîches aux propriétés anti-âge et réparatrices pour la peau, et l'autre à Jingmai – le « village des nuages » – pour son thé fermenté aux vertus antioxydantes. Deux terroirs uniques : à 1 200 mètres d'altitude, sur un sol particulièrement riche, à l'ombre de cinq espèces d'arbres différentes et « sans aucune présence de pesticides ».

Le contrat passé avec les paysans est drastique : alors que le thé pu'er fait l'objet de spéculation (voir encadré à gauche), la traçabilité des arbres jusqu'aux galettes doit être parfaite et est vérifiée à chaque récolte. En échange, « nous les accompagnons dans une procédure de certification Ecocert et nous nous engageons sur dix ans afin de leur assurer des revenus réguliers », souligne la directrice.

Autre garantie : que les feuilles soient traitées avec le plus grand respect et le savoir-faire ancestral des Bulang, dont les gestes sont transmis de génération en génération. Parallèlement, Cha Ling participe depuis deux ans au projet de « rainforestation » sur 20 hectares. « C'est modeste mais je n'ai pas l'intention de m'arrêter là, souligne Laurent Boillot. Nous souhaitons rendre davantage que ce que nous prélevons. »

[tab] [content title="Des formules zen"]Des formules zenSi l'univers culturel de cette marque est la chine ancestrale, la formulation et le savoir-faire des soins, eux, sont 100% français. une quarantaine de références où le thé pu'er a infusé son pouvoir antioxydant. sa délicate fleur diffuse son parfum. parmi elles, la poudre nettoyante, formulée à base d'un sel marin très fin qui, une fois mélangée à de l'eau, se transforme en une mousse nettoyante ; au contact de l'huile, elle se métamorphose en un exfoliant doux. il y a aussi la pastille Vapeur. effervescente, elle libère, plongée dans de l'eau chaude, ses vertus détoxifiantes. ne reste plus qu'à se pencher sur ses volutes, la tête couverte d'une serviette, comme une fumigation à l'ancienne. on enchaîne enfin avec l'application d'un masque de printemps à la texture rafraîchissante ou le confort moelleux de la crème de massage qui, une fois travaillée sur la peau, se fait huile nourrissante. E.M.
[/content] [/tab]

La culture chinoise très présente

« La gestuelle d'application des soins s'appuie sur un protocole de massage inspiré de la médecine chinoise visant à harmoniser les flux d'énergie et les fonctions organiques, en fonction des rythmes circadiens et des méridiens qui traversent le corps », explique Élodie Sebag. Des effleurements, des pressions et des pétrissages différents selon les heures de la journée : la séquence du matin se focalise sur l'appareil digestif, celle de midi sur le drainage lymphatique, le rituel du soir sur le raffermissement des tissus cutanés.

Au corner du Bon Marché, les conseillères sont là pour tout expliquer. On y trouve aussi des livrets, et un programme de méditation est également proposé. La méthode « Enjoy Mindfull Beauty » prévoit dix introductions à la méditation : debout, assise, en marchant, en ne sollicitant qu'un de nos sens à la fois….

Un packaging raisonné

Côté emballage, cette nouvelle marque entend réduire au minimum son impact sur l'environnement : pas d'énormes pots, ni de boîtes remplies d'air, et des procédés de fabrication et de transport qui neutralisent le bilan carbone. « Nos pots peuvent donner le sentiment d'être petits, mais ils contiennent autant de crème que les autres, tout en étant ajustés autour du produit », explique Cécile Lochard, coauteure du livre « Luxe et développement durable » (éd. Eyrolles), ancienne directrice de la philanthropie et des donateurs du WWF, qui a rejoint l'équipe de Cha Ling. Une démarche qui se remarque au sein des marques haut de gamme où la préciosité de l'écrin en fait souvent un objet à part entière. « Le luxe commence à prendre en compte la gabegie de l'over-packaging, avec des produits rechargeables, par exemple, souligne t-elle. Mais on doit aller plus loin. »

Les codes du luxe en mutation

« Jusqu'à présent, analyse la tendanceuse Alexandra Jubé, l'argument éthique n'était pas vraiment décisionnaire lorsque nous achetions un produit de luxe : nous estimons que cela fait partie de ce que nous sommes en droit d'attendre, un prérequis davantage qu'une plus-value. En clair, nous n'achetons pas à cause du pot rechargeable ou de la fleur protégée. Mais pour l'expérience unique. » Aujourd'hui, les codes du luxe évoluent et doivent s'adapter à un respect de l'environnement qui anime de plus en plus nos consciences. Accepter qu'un emballage luxueux s'allège par exemple.

Tout espoir n'est pas perdu car une étude récente montre que de nouvelles préoccupations s'imposent chez les 20-40 ans, dont le bien-être animal et l'écologie*. Laurent Boillot en est persuadé : « Cha Ling arrive au bon moment. »
* Étude NextGenDonors for Philanthropy.

D'autres initiatives « cosméthiques »

beaucoup de marques de luxe ont des actions écoresponsables sans nécessairement communiquer dessus, afin de ne pas brouiller leurs messages. pourtant, c'est Forcément une bonne surprise que de se faire plaisir et d'accomplir sa b.a. en même temps. nous en avons listé quelques-unes...

- Pour s'approvisionner en vanille de madagascar, le principe actif antiâge de sa luxueuse gamme sublimage, chanel protège la vie de tout un village. de la culture aux récoltes, qui garantissent un revenu pour les femmes à la construction d'une école afin que leurs enfants soient encadrés pour qu'elles puissent travailler, l'écoresponsabilité va loin.

- Le toit de l'un des sites de production sisley est recouvert de panneaux photovoltaïques, la plus grande surface de la moitié nord de la France. ils assurent 100 % de la consommation en énergie des bureaux et 25 % du site lui-même.

- Pour son dernier rouge à lèvres joli rouge, clarins a décidé de réduire de 15 % le poids du fourreau doré afin de limiter son empreinte carbone. sans parler d'une direction développement durable dédiée, du prix clarinsmen environnement dont le premier lauréat planche sur la préservation des pharmacopées à travers le monde, et d'un partenariat avec solar impulse, le premier avion à voler exclusivement à l'énergie solaire, ou encore, les fontaines à parfums chez mugler qui permettent de recycler son flacon…

- Les gros pots de verre des crèmes super haut de gamme dior prestige de dior et orchidée impériale de guerlain se rechargent. une économie de matériaux et de budget non négligeable.

- Soutenir les actions en faveur de la protection des fonds marins, c'est ce que fait crème de la mer en partenariat avec des associations et national geographic. leurs dons, depuis 2008, s'élèvent à 3 millions d'euros. pas mal pour rendre aux algues la sérénité qu'elles apportent. E.M.

[right-side]

Commentaires

Nom

À la loupe Abricots Agrumes Alimentation Allergies Amandes Anémie Antidépresseur Antioxydant Antironflement Apithérapie Asperge Asthme asthme et tabac Astuces Autres régimes Avocat Baba au rhum Banana split Banane Basilic Bavarois Beauté Beignets Betterave Bien-être Bio Biscuit épicé Biscuits Blessures Boeuf Boissons Bon à savoir Bon marché Bonne-mine Bons gestes Bourdaloue Boxe Bras Briochés Brûlures d'estomac Brunch sucré Brunchs & petits-déjeuners Bûche de chèvre Cacao Café Cake sucré Calories Canneberge Cardiologie Cellulite Cerises Cerneaux de noix Champignons Charlottes Cheesecake Chevelure Cheveux Chocolat Chocolat blanc Cholestérol Chou blanc Chrono Circulation sanguine Citron Citron vert Clafoutis Clémentines Clous de girofle Confiture Confiture d'abricots Conseils Conseils alimentaires Conseils sportifs Constipation Cosmétiques Courgettes Courir Crème crème liquide Crème mousseline Crème pâtissière crèmes Crêpe sucrée Crêpes Crumble Cuisine Cuisine facile Cupcakes Cure Dash Délices sucrés Dents Déodorant Dépression Déprime Dessert Dessert aux fruits Dessert glacé Dessert sans œuf desserts Desserts aux fruits secs Desserts glacés Détox diététique Digestion et transit Dos Dossier Douleurs Douleurs articulaires Douleurs dentaires Douleurs lombaires Eau Économique Enfants Entrée Entremets vanille épices Épilation Épinards Équilibre Été Exercices Face à la crise d'asthme Facile Fatigue Fenouil Financiers Fitness et Forme Focus Fondant au chocolat Fondants chocolat forme Forme et détente fraises Framboises Froid Fromage Fromage de chèvre Fruits Fruits de l’été Fruits rouges Gâteau à l'orange Gateau au chocolat Gâteau au chocolat Gâteau aux Noix Gâteau cœur Gâteau déco Gâteau facile Gâteau mousseux Gâteau Roulé gâteaux Gâteaux et pâtisseries Gâteaux moelleux gâteaux rigolos Gorgonzola Gourmandises Goûter Goûter d’anniversaire Gressins Groseilles Gym h Habitudes Hachis Haricot vert Herbes aromatiques Herbier médicinal Huile de beauté Huile essentielle Hygiène Hygiène dentaire idées inspiration Jambes lourdes Je me sens belle Jogging Kiwis La ruche lait Lasagnes Légumes Légumes secs lèvres Linzer torte Maigrir Maison Maison & entretien Maladies et conseils Maladies et douleurs Manucure maquillage Maquillage teint Marinades Masque Maux de tête Médecine Médecine douce Médecine naturelle Médecines Médecines douces Médicaments Mémoire Ménage Mendiant Microbes Miel Miel et apiculture Minceur Minéraux Mode Mode de vie Monsieur Seguin Moral Moringa Moule Mozzarella Muffin dessert Musculation Myrtilles Nectarines Noisettes Noisettes. noix de coco Nouveautés Nutrition Obésité Oleifera Oméga 3 Ongles Orange Oreilles Ostéoporose Pancakes Parmesan Pâte brisée Pâte feuilletée Pâte sablée Pâtes Pathologies Pavlova Peau Pêches Pédicure Perdre du poids Persil Pesto Petit déjeuner Petits pois Photo numérique Photos Phytothérapie Pieds Pilates Pistaches Pizza Plage Plante potagère. Plantes médicinales Plat Plats Plats uniques Plus saine la vie Poids Poires Poissons Pollen Pollution Pommes Pommes de terre Pompes Posture Poulet Premiers secours et urgences Prévention et traitements Problèmes Produits laitiers Produits toxiques Propolis Protection protéines Psycho Psychologie Quatre-quarts Quetsches Quiche Rainbow cake Recettes Recyclage régime Remède au naturel Remèdes Remèdes de grand-mère Rhume Rhume et grippe Ricotta Romarin Ronflement Running Sablés Salade Santé Santé au naturel Santé Dentaire Santé Forme Santé pratique Sauce chili Saumon Sentiment Sésame Shampoing Soins Soins beauté Soins corps Soins des ongle Soins des pieds Soins du corps Soins du visage Soleil Solutions Sourcils Spa Speculoos Spéculoos Sponge Cake Sport Tandoori Tarte Tarte feuilletée Tarte salée Tarte sucrée Tartes Tatin Tendances beauté Terrine de fruits Terrines Test Thym Tisanes Tomates Tomates cerises Toute la Diététique Traitements des jambes lourdes Traitements et prévention Trifles Troubles ORL Tutti frutti Vacances Vanille Varices Veau Vernis Vêtements Viandes Viandes blanches Vinaigre blanc Vitamines Vivre mieux Vivre sainement Yaourt Yoga
false
ltr
item
Vinzalice Magazine: Le thé pu'er : Quand les marques passent au green
Le thé pu'er : Quand les marques passent au green
Faire repousser des arbres à thé sur des Flancs de montagne épuisés, et en extraire les Feuilles pour une ligne de cosmétiques écoresponsable aux vertus « belle peau » : c'est le pari de cette aventure sino-Française.
https://4.bp.blogspot.com/-g3M2l0zEwvU/VsDdKSRqwWI/AAAAAAAAA_E/08xN-qTcB1M/s1600/Chinese-black-pu-erh-tea-and-tea-leaves.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-g3M2l0zEwvU/VsDdKSRqwWI/AAAAAAAAA_E/08xN-qTcB1M/s72-c/Chinese-black-pu-erh-tea-and-tea-leaves.jpg
Vinzalice Magazine
http://fr.vinzalice.com/2016/02/le-thes-puer-quand-les-marques-passent.html
http://fr.vinzalice.com/
http://fr.vinzalice.com/
http://fr.vinzalice.com/2016/02/le-thes-puer-quand-les-marques-passent.html
true
3250916817316660051
UTF-8
Aucun article ... Voir tous Lire la suite répondre Annulé Supprimer Par Accueil Pages Articles Voir tous Vous aimerez aussi Catégories Archive Rechercher Tous les articles Aucun article correspondant à la requête Retour Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Janv Févr Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc À l’instant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il y a 1 heure Il y a $$1$$ heures Hier Il y a $$1$$ jours Il y a $$1$$ semaine Il y a 5 semaines Abonnées Abonnements THIS CONTENT IS PREMIUM Please share to unlock Copier le Code Selectionner le Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy